Le magiciens des couleurs, Arnold Lobel

Publié le 3 Mars 2016

"Dans la nuit des temps, il y a longtemps, les couleurs n'existaient pas."

Voici comment commence ce conte digne de l'époque médiéviale ! D'ailleurs, dans les illustrations, tout fait penser que l'histoire se déroule à cette époque ou proche de l'époque suivante (architecture, vêtements).

Nous découvrons une ville plutôt mélancolique où tout est triste puisque tout est gris. Les habitants ont une vie plutôt morne et sans grand intérêt. Un jour, un magicien, lasse de cet environnement, descend dans son sous-sol et commence quelques expériences... de tests et tests, la ville finit par se couvrir de couleurs ! Bon, ce n'est pas toujours la bonne couleur mais le résultat final vaut la peine de découvrir l'album !

L'histoire est vraiment rythmée et entrainante. C'est un classique de la littérature jeunesse qui mérite d'être découvert par les enfants. Une très bonne manière de faire découvrir les couleurs et leurs secrets ! Les illustrations sont très agréables à découvrir et accompagnent vraiment l'histoire qui se dévore à grande vitesse. D'ailleurs, les enfants aiment beaucoup et sont vraiment intéressés par ce qui va se passer.

En bref, une très belle histoire sur les couleurs et la joie de vivre qui en découle.

Le magicien des couleurs / Arnold Lobel.- Paris : Editions Ecole des loisirs, 1982.

 

                       

Le magicien descendait souvent l'escalier de sa cave sombre et grise. Là, pour oublier ce monde maussade, il s'amusait à faire des expériences magiques. Un jour que le magicien mélangeait et malaxait un peu de ceci avec un rien de cela, il découvrit quelque chose de bizarre au fond de sa marmite.
" C'est bien joli ! " s'écria-t-il. " Je vais en faire davantage. "

Rédigé par La fée Culturelle

Publié dans #Lecture

Repost 0
Commenter cet article