Les robots vont-ils compléter le travail des bibliothécaires?

Publié le 1 Mars 2016

Un professeur de collège n'a que 3,2 % de chance risque d'être un jour remplacé par un robot. Idem pour les sociologues, les designers ou encore les thérapeutes de couple. L'avenir des archivistes et des bibliothécaires semble en revanche bien moins rose, menacés semble-t-il par l'automatisation de leurs tâches à 75,9 % pour les premiers et à 64,9 % pour les seconds.

Rédigé par La fée Culturelle

Publié dans #Numérique

Repost 0
Commenter cet article