Madison square park, Abha Dawesar

Publié le 20 Juillet 2016

J'ai découvert Abha Dawesar en tombant sur son dernier roman et j'ai voulu en savoir plus. Elle est née à New Delhi mais vit aujourd'hui entre Delhi, New York et Paris. Madison square park est son 6e roman. Elle est très reconnue dans son pays ainsi qu'aux Etats-Unis puisqu'elle a eu des prix, notamment les prix Médicis et Femina étrangers pour son roman L'Inde en héritage. Babyji, best-seller en Inde, a été, lui aussi couronné de deux prix littéraires aux Etats-Unis.

J'ai donc été curieuse de découvrir cet auteur avec son dernier roman, Madison square park.

Résumé : Enfant, Uma a quitté son Inde natale pour les États-Unis. À trente ans, elle habite New York avec Thomas. Pour protéger leur relation, elle cloisonne sa vie en gardant à distance le poids d’un passé qu’il ne faudrait surtout pas remuer. Mais le jour où elle apprend qu’elle est enceinte, ce fragile équilibre bascule.

J'ai apprécié l'histoire, que j'ai trouvé vraiment captivante. Cette jeune indienne, fragile et écrasée par le poids du passé, qui a réussi à échapper à un destin tout tracé et à vivre sa propre vie. Mais pour arriver à cette finalité, de nombreux obstacles sont apparus au cours de sa vie. D'abord, Uma est prise entre deux cultures : celle qu'elle veut vivre, l'américaine, basée sur la liberté qui lui permet d'être une femme à part entière, et l'autre, l'indienne, qui la place dans un statut de totale soumission par rapport à ses parents.

L'histoire est très forte. Uma est traversée par une véritable quête identidiaire. Les personnages sont emplis d'une libérté toujours vacillante, entre repli sur soi et ouverture à l'autre, où seul triomphe l'acharnement à vivre et à aimer.

Néanmoins, même si j'ai lu ce roman très rapidement, j'ai eu quelques difficultés avec l'écriture. Je ne sais pas si cela vient de la traduction mais j'ai trouvé que parfois les phrases semblaient vraiment "toutes faites", plutôt bateaux... Ça m'a parfois gêné pendant ma lecture et je n'ai pas trouvé que c'était très fluide... Après, l’histoire a été tellement prenante, que j'ai continué pour en connaitre la fin.

Rédigé par La fée Culturelle

Publié dans #Lecture

Repost 0
Commenter cet article