La dose - Melvin Burgess, 2014

Publié le 26 Janvier 2016

La dose - Melvin Burgess, 2014

L'histoire :

La récession dure depuis des décennies. Alors que le chômage et la pauvreté dominent chez les jeunes, qui ne croient plus en l'avenir, une drogue révolutionnaire appelée le Raid déferle sur Manchester. Elle offre une vie de rêve et tous les possibles pendant 7 jours puis conduit inexorablement à la mort. Quand la rock star Jimmy Earle meurt sur scène en plein concert après avoir ingéré la fameuse gélule, c'est le déclic pour des milliers de fans dont Adam, 17 ans, qui est dans la foule avec sa copine, Lizzie. Mais le garçon ne tarde pas à regretter son geste...

Mon avis :

A la lecture de ce roman, nous retenons notre souffle du début à la fin, tant les personnages évoluent sur le fil du rasoir et menacent sans cesse de sombrer dans la folie ou la mort. Le sujet principal en est la drogue mais il ne s’agit pas tellement de montrer ses effets terribles mais plutôt de dire à quel point la vie vaut la peine d’être vécue le plus longtemps possible malgré les difficultés du quotidien. Tout le roman amène Adam, et le lecteur, à déduire ce message. L’auteur dresse un portrait juste de l’adolescence, de cette jeunesse désabusée en quête de sensation forte et bientôt confrontée à une série d’événements qui les dépassent. Un roman crue et réaliste dont on ressort estomaqué.

J'ai apprécié plus particulièrement la nature des personnages. Par exemple, dans beaucoup de roman, nous suivons un adolescent dont des choses horribles lui arrivent, dans un univers de plus en plus difficile à supporter. Mais cet adolescent est fort, tient le coup et combat sans que rien ne l'atteigne, ou presque... Ici, notre "héros", Adam, est un garçon vrai, qui pleure, qui regrette, qui a des états d'âme, qui est malheureux, qui s'apitoie sans arrêt sur son sort, qui casse tout... qui est humain et faible à la fois. Il est souvent à deux doigts de tout claquer. C'est cette honnêteté des personnages que j'ai apprécié.

Rédigé par La fée Culturelle

Publié dans #Lecture

Repost 0
Commenter cet article