Le chagrin du roi mort, Jean-Claude Mourlevat

Publié le 12 Décembre 2016

Un roman conseillé par une très bonne collègue, qui a tendance à me mettre des livres vraiment chouettes entre les mains !

Les romans de Mourlevat m'ont toujours transportés !  Celui-ci était sur ma liste et je n'en fût pas déçue ! Je l'ai continué et terminé lors de mon voyage en Laponie et je trouve que l'ambiance s'y prêtait bien.

Pour ce roman, on accroche dès le titre. La couverture aussi est très attrayante (illustration de Joëlle Jolivet) et donne tout de suite envie d'ouvrir le roman et d'en découvrir le contenu. Elle décrit tout à fait l'univers dans lequel le lecteur va être plongé : étendues glacées d'une île du Nord, lumineuses et inquiétantes à la fois. Nous ne savons pas en quelle période se déroule l'histoire, mais l'auteur semble puiser dans plusieurs registres ou ambiances... : moyen-âge, saga nordique, héroïc-fantasy... Le sujet mêle aventure, sentiments humains forts et vérité. Une belle histoire de famille, de fraternité, de trahison tout de même, de paix et d'amour.

Mais de quoi ça parle en fait ? Le bon roi Holund de Petite Terre est mort. Les jeunes inséparables  frères Aleks et Brisco assistent à la cérémonie de présentation du corps à la population. Peu après, Guerolf, frère d’Holund désireux de prendre le pouvoir, enlève Brisco pour le circonvenir, alors que le garçon ignore lui-même qu’il est le petit-fils du roi défunt. Les années passent, c'est la guerre entre Petite Terre et Guerolf. Simple soldat, Aleks déserte pour vivre avec son amie Lia, tandis que Brisco, élevé par Guerolf comme son fils, devient un chef impitoyable.

Voici les mots clés que l'on pourra donner à ce roman : conte, querelles royales, queues de rat, humour, châteaux, traineaux, bibliothèques merveilleuses, chariot, beauté maléfique...

Un univers qui vous comblera, j'en suis sûre !

Le chagrin du roi mort, Jean-Claude Mourlevat, Gallimard Jeunesse, 2010.

A partir de 14 ans

Rédigé par La fée Culturelle

Publié dans #Lecture

Repost 0
Commenter cet article